Sécurité sociale à l’étranger

Lorsque vous partez travaillez à l’étranger, votre sécurité sociale évolue… En effet, en France, vous l’avez toujours avec vous grâce à votre carte vitale, mais à l’étranger ce n’est pas toujours le cas. Explications…

Selon votre statut vous êtes, soit en disponibilité, soit en détachement.

Dans le 1er cas, vos droits à la sécurité sociale française sont stoppés. Ils reprendront lorsque vous mettrez fin à votre disponibilité. Vous pouvez vous rapprocher de la Mutuelle générale de l’Éducation Nationale (MGEN) cliquer là ou de la caisse des français de l’étranger (CFE) cliquer ici pour souscrire une assurance. Vous pouvez aussi vous affilier au régime local de santé s’il existe car vous avez un contrat local. Dans tous les cas, ne partez pas sans vous couvrir !

Pour la 2ème situation, le détachement, vous conservez votre sécurité sociale. C’est à dire les 70% du régime général qui sont gérés par la MGEN pour tous les personnels dans le domaine de l’éducation. Pour les 30% de la part complémentaire, vous avez plusieurs possibilités :

  • La section MGEN extra métropolitaine
  • La caisse des français de l’étranger
  • Une complémentaire de votre choix

Dans tous les cas, faites attention aux tarifs et regarder bien l’option « rapatriement » en cas de gros pépins.

Voici un site bien fait sur la sécurité sociale : http://www.cleiss.fr/

Si vous souhaitez davantage d’informations, prenez contact directement avec votre syndicat ou avec la fédération UNSA Éducation cliquer ici pour nous écrire

Publicités